facebook        twiter

Droits réservés © - Axes et Sites 2015
Conception graphique par Anne Gérardin - Des Trucs et des Bidules

Les Oiseaux de Papier

bretagne des hommes des lieux

Gilles Possémé, Une vie donnée pour la dignité humaine

R. Fort, M. Davalo

La révolution agricole bretonne.

17€ - 148 p - 14,5x20,5 cm - NB
ISBN : 978-2-916359-24-3

Description

Gilles Possémé ! Quel parcours extraordinaire !
Ce fils de paysans morbihannais (1932-2005) porté par la vague déferlante « Jeunesse Agricole Chrétienne », la JAC, devient acteur intrépide d’une mutation sans précédent du monde agricole et rural.
Ce syndicaliste agricole, Président de la Chambre d’Agriculture de 1974 à 1989, et de la Mutualité Sociale Agricole à la même époque, maire de sa commune de Saint-Marcel, durant 4 mandats successifs de 1977 à 2001, a tracé son chemin à l’écart des grandes avenues politiques. Véritable meneur d’hommes en quête du « bien commun », il a entraîné des milliers de personnes autour de lui à la conquête de leur dignité humaine.
Lorsqu’il s’investit dans la vie municipale, sa petite commune devient un exemple de dynamisme collectif comme en témoigne le Musée de la Résistance Bretonne dont la notoriété nationale et internationale dépasse sa dimension régionale.

En fidélité à son esprit d’équipe, ce livre est le fruit d’une concertation étroite entre son épouse Annette et les plus proches collaborateurs de Gilles sur ses différents chantiers.
Ils ont entouré de leurs témoignages les deux auteurs, Robert Fort, journaliste, et Michel Davalo, professeur, tous deux à la retraite, conscients d’avoir œuvré pour que demeurent, pour les jeunes générations, les valeurs d’humanisme chrétien, véhiculées par toute la vie de leur ami Gilles.

Extrait

Ce mouvement paysan, en marche, en construction, a contribué à mettre les agriculteurs debout et fiers de leur métier.

Un bon nombre d’entre eux ont accédé a des responsabilités dans
les collectivités territoriales : communes, départements. Ce fut la trajectoire de Gilles Possémé. Dans l’esprit de ces militants, il en était fini du corporatisme paysan, grâce au comportement et à l’engagement de cette génération dans la société civile.
Les paysans traditionnellement courbés, dominés… sont devenus des acteurs debout et responsables dans une société toujours en construction.
Gilles Possémé et ses nombreux amis ont été des créateurs, des novateurs, nourris d’un idéal commun, avec une volonté permanente d’agir pour
le bien de leurs compatriotes, avec comme objectif : être reconnu en vivant au pays et en partageant une solidarité vraie.

Présentation des auteurs

Robert Fort, journaliste à la retraite, avait déjà côtoyé Gilles Possémé à Paris à l’équipe nationale de la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne), avant de devenir responsable de la page agricole du Télégramme. Témoin des profondes mutations de l’agriculture bretonne, ses chemins journalistiques l’ont maintes fois conduit dans le Morbihan à l’écoute des aspirations du monde agricole.
Ses articles, concernant le parcours de Gilles Possémé, ont contribué à la richesse de cette biographie.


Michel Davalo, voisin de Gilles, mais un peu plus jeune et d’un autre métier, a connu de ce grand mouvement agricole d’après-guerre ses effets dans la vie locale et c’est surtout en tant que professeur d’histoire au collège Saint-Julien de Malestroit, et élu dans cette commune, qu’il a été amené à contribuer avec Gilles à la création du Musée de la Résistance, et à apprécier l’efficacité toujours bienveillante du maire de Saint-Marcel.