facebook        twiter

Droits réservés © - Axes et Sites 2015
Conception graphique par Anne Gérardin - Des Trucs et des Bidules

Les Oiseaux de Papier

bretagne des hommes des lieux

Montertelot

Au fil du canal de Nantes à Brest
Michel Briend

Monographie richement illustrée sur une petite cité pleine de caractère.
Epuisé

Description

Découvrez ou redécouvrez Montertelot, ce petit bourg adossé au canal de Nantes à Brest, dont la flèche de l’église, souvent comparée à un clocher de montagne par les visiteurs, se mire dans les eaux calmes de la rivière Oust canalisée.
Le canal contribue pour une large part à l’engouement des passants pour cette petite cité pleine de caractère. Nombreux sont ceux qui viennent ici s’oxygéner, seul ou en famille, à pied ou à vélo, empruntant le chemin de halage et la voie verte pour un circuit salutaire.
Ce livre est actuellement le seul ouvrage sur l’histoire de cette commune. C’est très probablement aussi le premier document jamais écrit sur cette portion du canal de Nantes à Brest.
Au gré des pages, vous y glanerez des informations sur les travaux du canal, mais aussi sur la vie de la commune, de la paroisse, la création des écoles, le patrimoine local, l’arrivée de l’électricité comme du téléphone, les fêtes annuelles… Vous rencontrerez les personnages marquant du pays, ceux qui ont fait Montertelot aujourd’hui… le tout servi par un auteur passionné, amoureux de son village.
Bonne lecture !

Extrait :

Avant-propos :

Tout a commencé en regardant les armoiries des vitraux de l’église avec cette question : « À qui appartiennent-elles ? » Je savais que la réponse me donnerait certainement les noms des financeurs. Il aura fallu quatre années pour parvenir à les identifier.
Puis il y a eu ce bavardage (parmi tant d’autres) avec Pierre Kerloc’h, le maire de Montertelot, où la conversation a porté sur l’ASL de Saint-Méen à propos de l’élagage qui devait avoir lieu et où soudain Pierre me dit : « Tu sais qu’il y a eu des charbonniers qui ont travaillé dans ce bois ? » Eh bien non, je ne le savais pas.
Le même jour, notre conversation s’est orientée sur le ruisseau du Pont Aubert sur lequel l’association de pêche de Ploërmel (l’Ablette ploërmelaise) avait, à cette époque, entrepris des travaux de restauration. Au cours de ces travaux, nous avions découvert ce qui semblait bien être le « canal d’amener » d’un moulin à eau ; ceci est d’autant plus probable qu’il se situe en dessous du pont de la quatre-voies (le Pont Aubert), juste en amont des terrains nommés « les moulinets »… Et Pierre de préciser qu’un cadran solaire avait été découvert dans le bois des Moulinets ; si bien que nous avons parlé de « moulins à eau ».
Comme, de mon côté, j’avais appris, avec un ingénieur de la DDE de Lorient, la présence d’un moulin à tan situé sur la rivière l’Oust (avant sa canalisation), je lui en ai fait part à mon tour.
Avant de se quitter, Pierre d’ajouter : « Il faut que l’on fasse quelque chose sur Montertelot ; bientôt je vais être à la retraite, je vais avoir du temps de libre, on s’y mettra tous les deux… »
La retraite de Pierre est arrivée, mais ses occupations en tant que maire, puis celles de conseiller général, l’ont entièrement accaparé. De mon côté, je ne me suis pas non plus penché sur la question.
Puis la maladie de Pierre est apparue. Ce jour-là je me suis dit que nous venions de rater quelque chose…
Alors je me suis mis à l’ouvrage… Certain qu’à nous deux cela aurait pu être mieux… Cependant, tel qu’il est, et même le sachant bien imparfait, c’est à toi Pierre que je veux le dédier.

Présentation de l'auteur :

Né à St Abraham (56), le 8 avril 1938, Michel Briend y a vécu toute son enfance.
À 14 ans, il travaille dans une scierie avant de revenir à la fermette des parents. Il fait de nombreuses saisons des betteraves : arrachage, binage, travail en sucrerie dans l’Aine jusqu’au service militaire qu’il effectue en Algérie.
En 1961, il entre dans la gendarmerie. Après un stage à Chaumont, il part avec son épouse à Souk-Ahras en Algérie, pendant 18 mois. De 1961 jusqu’à sa retraite en 1993, il travaille pour le service des télécommunications de la gendarmerie.
Michel Briend est un retraité actif. Installé à Montertelot depuis 1993, il participe à la vie de la commune et de ses environs. Il s’engage au sein de diverses associations : l’ablette ploërmelaise (longtemps trésorier), le comité des fêtes de Montertelot, il est président du club des anciens « Le nouvel élan montertelotais » et chef de chœur de la chorale « Quai de l’Oust » du Roc St André.