facebook        twiter

Droits réservés © - Axes et Sites 2015
Conception graphique par Anne Gérardin - Des Trucs et des Bidules

Les Oiseaux de Papier

de broceliande a

Les Chemins de Folle-Pensée

Entretiens avec un druide
J.-C. Cappelli, Alain Gérardin

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le druidisme !

18,50€ - 336 p - 15x21 cm - NB
ISBN : 978-2-916359-55-7

Description

Tout sur le druidisme ?
Ce serait orgueilleux et malhonnête de prétendre être exhaustif en la matière. Dans ce livre, un druide parle en son nom : du druidisme bien sûr, de ce qu'il était et de ce qu'il est aujourd'hui.
Qu'est-ce qu'un druide ?
Comment devient-on druide ?
Qu'est-ce que "la voie du druide" ?
Le druide d'aujourd'hui est-il le fidèle reflet de Panoramix ? Est-il si différent de nous ?
La spiritualité, la sexualité, la vie quotidienne, la mort, l'argent, les rituels, la Nature... Les sujets abordés le sont sans tabou ni langue de bois.
Bon chemin, belles découvertes... sur la voie du druide.

Extrait

- Qu'est-ce qu'un druide ?
Vaste question en vérité ! Avant de te répondre, laisse-moi te narrer une petite anecdote qui me fut racontée par l'un de mes sangliers, il y a bien longtemps, alors que j'étais son tout jeune marcassin…
- Sanglier ? ! Marcassin ? ! J'ai lu quelque part que les druides d'antan étaient doués du pouvoir de métamorphose ! Serait-ce donc encore le cas aujourd'hui ?!
Nous reviendrons sans doute sur cette histoire de soi-disant métamorphose, mais sache que le sanglier et le marcassin n'incarnent rien d'autre que les figures symboliques du druide et de son élève…
Voici mon histoire : nous sommes à l'école primaire. Aujourd'hui la leçon d'Histoire porte sur « Nos ancêtres les Gaulois ». Le maître pose à ses jeunes élèves, comme tu me la poses aujourd'hui, la question : Qu'est-ce qu'un druide ? Aussitôt, du fond de la classe, fuse la réponse suivante : M'sieur, m'sieur, moi, je sais m'sieur, c'est un curé sauvage !... En fait, en répondant de cette manière, l'écolier montrait qu'il avait intuitivement bien compris ce qu'était réellement le druide d'antan. Le terme de curé, même si le druide d'hier ou celui d'aujourd'hui est aux antipodes du curé de campagne catholique que l'on a pu connaître, ou que l'on connaît encore parfois, montre que l'enfant avait parfaitement saisi la dimension sacerdotale du druide. Un druide, en 2011 ou il y a vingt-cinq siècles, c'est avant tout un prêtre…
- Dans « curé sauvage », peut-on voir l'association de la religion et de la nature ?...
Bien sûr ! Lorsque le jeune écolier qualifie le druide de « curé sauvage », il ne décrit certainement pas je ne sais quel prêtre damné, courant ventre à terre dans la forêt, les nuits de pleine lune, prêt à se ruer sur le premier paroissien venu pour lui planter ses crocs de vampire dans la gorge !
- Ce « curé sauvage » n'aurait donc rien à voir avec une sorte de loup-garou ?!
Non, bien évidemment ! Ce mauvais film d'horreur auquel tu fais allusion, l'Église nous l'a passé et repassé, sans se lasser, dans toutes les salles obscures de France et de Navarre, en inventant la fable des loups-garous ! Ne t'es-tu jamais posé la question de la réelle étymologie du mot « loup-garou » que l'on prononce en fait « lougarou » ? Dans ce mot, on retrouve à la fois le nom du dieu suprême des Celtes : « Lug » - on prononce « Loug » -, et le radical « kar » ou « gar » - ici sous la forme de « garou » -, signifiant « pierre ». Le « loup-garou » n'est rien d'autre que l'odieuse caricature du prêtre de Lug, du druide, accusé à tort par Rome de pratiquer d'infâmes sacrifices humains et sanglants, au moment de la pleine lune, sur les tables de pierre des dolmens de Bretagne ou d'ailleurs ! Ce qui n'a absolument aucun fondement réel ! Dans la mention « sauvage » donc, il ne faut effectivement voir que la relation privilégiée que le druide entretient avec la nature…

Présentation des auteurs :

Jean-Claude Cappelli est druide  de la lignée traditionnelle de John Toland (1717). Il demeure en forêt de Brocéliande. Il est l’auteur, sous le pseudonyme de « Celui du Pays de l’Ours », de plusieurs essais traitant de la tradition celto-druidique.

Alain Gérardin est un ancien banquier parisien reconverti en auteur-éditeur résidant en Bretagne. Passionné et curieux, il est en quête de ce qui pourrait lui permettre de trouver quelques débuts de réponses aux existentielles questions et aimerait se partager entre la Bretagne, le Maroc et le Canada : trois endroits pour vivre des expériences aussi différentes que complémentaires.
Editeur pour le bonheur des rencontres : avec des gens, avec des lieux, il considère que l’on utilise beaucoup trop de mots alors que quelques uns suffiraient à exprimer l’essentiel : partage, échanges, respect, amour, bonheur… En essayant de vivre l’ici et maintenant, Alain Gérardin espère beaucoup en un avenir à court-terme fondé sur des valeurs humanistes, respectueuses du vivant sous toutes ses formes.