facebook        twiter

Droits réservés © - Axes et Sites 2015
Conception graphique par Anne Gérardin - Des Trucs et des Bidules

Les Oiseaux de Papier

collection livres broceliande generaliste titre

C'est vole que je vole

Nicole Cage-Florentiny

Un roman magnifiquement écrit sur les thèmes du viol et de l'inceste.

17€ - 170 p - 14,5x20,5 cm - NB
ISBN : 2-916359-04-5

Description

PRIX GROS SEL 2006 du public
décerné à Bruxelles le 6 décembre 2006


Qui est-elle ?
Ses souvenirs se terrent dans les brumes de sa mémoire : l’hôpital psychiatrique, un arbre pour seul confident et le passé qui répond à nouveau présent. L’amour, blessé, déchiré, en lambeaux et malgré tout opiniâtrement, y croire encore et aimer… éperdument.
Une histoire forte, dure, émouvante, racontée avec beaucoup de poésie.
Aux plus profonds des ténèbres se cache la lumière.

* Traduction littérale du créole « Sé volé man ka volé » : je vole et rien ne peut m’en empêcher, rien ne peut m’arrêter !

Livre de 170 pages

Extrait :

Début du texte :

Ronde du temps orphelin

Au plafond, des centaines et des centaines de bulles irisées dansent, se frôlent s’envolent se fondent, des centaines de bulles, une odeur de savane au carême.

Elle émerge, comme d’un long tunnel comme d’une longue absence. Lentement ne pas ouvrir les yeux ! Cette odeur ça n’est pas celle d’une savane au carême ça sent l’éther !
Ne pas ouvrir les yeux, refuser les sensations. Où est-elle ? Que fait-elle là, allongée (sur l’herbe de la savane ?). Non, elle sent bien le lit où s’enfonce son corps qui n’a pas encore conscience d’être un corps, le sien.
Qui est-elle ? Dormir, retrouver les bulles dansantes d’un horizon trouble, dormir, pour ne pas sentir…
Sentir… ça se précise là… Ventre sexe douleur. C’est là… elle n’est que ça, un ventre douloureux un sexe comme un lambi hors de l’eau qui bat, bat au rythme de la douleur.
« Pourquoi mon ventre me fait-il si mal ? Et mon sexe ? »
Fermer les yeux de toute la force de ses paupières se fermer à l’appel lancinant du tambour du souvenir…
Les jours succèdent aux jours. Elle s’enfonce dans le lit, parfois ses mains se crispent, agrippent le drap, elle geint, elle se tord puis tout son être se tend et replonge brusquement dans l’immobilité de la mort.
Les jours passent. Malgré ses yeux fermés elle perçoit vaguement, de mieux en mieux, les gens qui s’approchent de son lit, qui se penchent sur elle. Que murmurent-ils ? Que lui veut-on ? Que fait-elle là ?

Présentation de l'auteur

Née en Martinique, en 1965, Nicole Cage-Florentiny a très tôt le goût de la lecture puis de l’écriture.
Poète, romancière, dramaturge, ses écrits disent la difficulté d’être une jeune fille puis une femme.
Son engagement politique, ses aspirations à un monde plus juste, sa quête de l’absolu la conduisent à visiter des thèmes parfois tabous : l’inceste, la prostitution, la pédophilie…
Aujourd’hui professeur de Lettres et d’Espagnol, psychothérapeute, elle va son chemin, participe à de nombreuses manifestations aux quatre coins du globe, récolte de nombreux prix littéraires et continue à écrire, comme d’autres respirent, par goût et par nécessité.
Si ce qu’elle dit est parfois « dur », ses propos ne manquent ni de beauté ni de poésie.
Une belle âme.
Un mélange raffiné de réalisme et d’espoir.